Archive pour avril 2010

Quand le gouvernement ne sait plus quoi faire, il détourne l’attention en lançant des débats aux relents xénophobes… lamentable !

Femme VoiléeUn contrôle de police, une femme voilée verbalisée au volant de sa voiture pour « circulation dans des conditions non aisées », la femme qui conteste la contravention publiquement : l’emballement est parti.

Le ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux, coutumier des dérapages plus ou moins contrôlés (cf « l’affaire auvergnate »), s’empare du dossier. Il accuse aussitôt le mari d’être polygame, de pratiquer des fraudes aux allocations familiales, menaçant de retirer la nationalité française à cet homme… musulman.

La ficelle de communication est « un peu » grosse.

L’amalgame « musulman, polygame et fraudeur »

Tout d’abord, le mari de cette femme était manifestement connu des services de police qui possédaient de nombreux renseignements à son sujet puisque Brice Hortefeux a contré, dès le lendemain, la conférence de presse de la femme. Comment se fait-il, alors que la polygamie et la fraude aux allocations familiales sont illégales en France, que cet homme n’ait pas été poursuivi avant la contravention de sa femme ?

Lire la suite de cette entrée »

Zones noires après Xynthia : Dominique Voynet : la position la plus raisonnable entendue jusqu’ici

Des-manifestants-protestent-contre-les-zones-noires-decidees-apres-le-passage-de-la-tempete-Xynthia_-630420_scalewidth_300L’annonce des « zones noires » après le passage de Xynthia a créé l’émoi des habitants de la Faute et de l’Aiguillon sur Mer.

Depuis, il est difficile d’y voir clair entre les erreurs de communication du gouvernement, les revendications des habitants et les différentes déclarations contradictoires des politiques sur la question.

En premier lieu, en tant que citoyens, on ne peut que comprendre le désarroi des personnes dont les maisons sont amenées à être détruites. D’abord parce que, pour certains, leur maison était le fruit du travail de toute une vie. Ensuite parce qu’on ne peut que douter du fait que les indemnisations de l’Etat auront bien lieu tant les promesses en la matière, lors d’autres catastrophes naturelles, n’ont pas été tenues.

Lire la suite de cette entrée »

Avenir des retraites : un dossier brûlant sur lequel il faudra être attentif

 

retraite_a_quatre_vinngt_ans-tignousComme à son habitude, le gouvernement veut aller vite en matière de réforme des retraites. Les seules options qui semblent être les siennes consistent en une augmentation de la durée de cotisation et de l’âge du départ à la retraite. Cela, pour le moment du moins, en passant sur le problème de la pénibilité du travail (on n’est pas dans le même état de fatigue au même âge quand on est cadre, professeur ou ouvrier), de la recherche de nouveaux financements (taxation des revenus financiers, modification des assiettes de cotisation…) pour assurer le système solidaire qui est le nôtre.

Ci-dessous l’article de Ouest France du jour qui plante le décor des discussions à venir :

Retraites : les négociateurs dans le vif du sujet

mardi 13 avril 2010