Archive pour mai 2010

Réforme de la petite enfance : entretien avec Caroline Founini, adjointe au maire de la Roche sur Yon

elu08_25

 

Nous parlions dans un article précédent de la mobilisation contre le projet néfaste du gouvernement de réforme de l’accueil de la petite enfance. Suite au mouvement national de samedi dernier, rencontre avec Caroline FOUNINI, adjointe au maire de la Roche sur Yon en charge de la petite enfance.

 

 Vendée Ecologie : Le gouvernement réforme le service public de la petite enfance pour augmenter l’offre d’accueil des jeunes enfants en France. Quelle est votre opinion générale sur ce décret gouvernemental ?

 Caroline FOUNINI : « Ce décret est une piètre réponse à la promesse de Nicolas Sarkozy, faite pendant sa campagne, d’augmenter le nombre de places d’accueil pour les tout petits et de mettre en place à l’horizon 2012 un droit opposable à la garde d’enfants.

Lire la suite de cette entrée »

Réforme de l’accueil des enfants en crèches : à la rencontre de professionnelles de la petite enfance

pasBB-logoRUn décret réformant l’accueil des enfants en crèche pourrait être appliqué sous peu. Depuis le mois d’avril 2009, le collectif « Pas de bébés à la consigne », formé de professionnels de la petite enfance, de nombreux syndicats et associations, se mobilise contre ce décret. Le mouvement est sans précédent et bénéficie largement du soutien des parents. Malgré cela, la mobilisation est peu couverte par les médias et soutenue par quelques hommes ou femmes politiques de gauche sans pour autant que l’on en entende trop parler.

Pour comprendre les mécanismes du décret et ce qui changera dans les établissements d’accueil lors de son application, nous avons rencontré 2 professionnelles de la petite enfance qui nous ont expliqué ce qui, demain, fera que leur profession ne remplira plus aussi bien les missions d’aujourd’hui.

Avant un nouveau mouvement national d’opposition au décret samedi 29 mai, rencontre avec Emilie GALLAIS et Josiane DAVIET, éducatrices de jeunes enfants, qui travaillent au multi-accueil Bacqu’à Sable de la Roche sur Yon, pour comprendre les enjeux de la mobilisation.

Lire la suite de cette entrée »

Contournement de Talmont St Hilaire : les opposants face aux bulldozers

100519141412565_32_000_apx_470_Le contournement de Talmont St Hilaire est un « vieux » dossier politique. Deux options de tracé s’opposent : le contournement nord (par l’intérieur des terres) et le contournement sud (à travers le marais, côté mer).

Le principe de ce contournement n’a jamais été contesté : un contournement du bourg de Talmont St Hilaire, particulièrement encombré en été, est effectivement nécessaire.

Le contournement nord est clairement le plus pertinent en termes d’aménagement du territoire. En effet, outre le fait qu’il désengorge le bourg de Talmont en déviant l’axe Les Sables / Jard sur Mer, le contournement nord permet d’absorber le traffic routier en provenance de la Roche sur Yon, Nieul ou Grosbreuil pour le distribuer soit vers Bourgenay ou les Sables soit vers Jard sur Mer. Ne rentreraient alors dans le bourg que les automobilistes souhaitant se rendre particulièrement à Talmont. Ce contournement, également le plus court, s’il est, par nature, impactant pour l’environnement ne passerait pas par des espaces naturels remarquables et protégés.

Lire la suite de cette entrée »

Port de Brétignolles sur Mer : reportage sur France Culture

lr05_2437955_1_px_501__w_ouestfrance_

La politique est souvent décriée et rejetée par les citoyens. Souvent parce que l’image qui en est renvoyée est mauvaise ou digne des cours d’école. Même si le monde politique ne reflette jamais, en réalité, que les défauts exacerbés de la société, la politique doit rester avant tout le débat d’idées. C’est donc accepter la contradiction et y répondre par des arguments de fond.

On peut considérer que le débat politique dérape quand les attaques personnelles, la plupart du temps sans fondement, arrivent dans les discours. Souvenons-nous des dernières élections européennes et de l’attaque de François Bayrou à l’encontre de Daniel Cohn Bendit sur une soit disant affaire de pédophilie : nous quittons alors le débat politique pour se livrer à des attaques personnelles qui n’ont pour objectif que de détourner l’attention des spectateurs des sujets de fond essentiels.  

Face à une association qui défend son point de vue calmement, le maire de Brétignolles sur Mer nous livre dans cet entretien à France Culture tout ce qui rend la politique désagréable et nauséabonde : l’insulte, le mépris, la pression sur les journalistes, la mauvaise foi (les écologistes seraient favorables au projet à entendre Mr le maire de Brétignolles) , les affirmations gratuites sans aucune démonstration ( »ce qui s’est passé en Vendée [ndlr = Xynthia] a fini de donner raison aux partisans du port »)… un condensé de ce qui dégoûte de la politique !

Reportage, à entendre absolument pour savoir dans quels travers de la politique ne pas tomber, en podcast en cliquant ici : reportage France Culture.

Info : le CODERST rend un avis négatif concernant la porcherie industrielle de Poiroux

affiche npi-liteNous parlions dans un article précédent du projet de porcherie industrielle à Poiroux.

Le CODERST de Vendée vient de rendre un avis négatif concernant la porcherie industrielle de Poiroux. Sur les 25 personnes composant le CODERST réunies autour du préfet, 23 se sont prononcées contre le projet et 2 seulement en faveur.

Nous nous félicitons de cet avis du CODERST ! Il constitue la première victoire du collectif, très efficace (bravo à eux, cliquez ici pour voir le site), qui s’est créé suite à la découverte du projet qui s’était monté, au départ, en toute discrétion… allez savoir pourquoi ? 

Le CODERST (conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques) est une instance de concertation, présidée par le préfet de Vendée, qui a vocation à donner un avis sur les projets en matière d’installations classées, de déchets, de protection de l’environnement, de la qualité de l’eau, de l’air, de risques sanitaires…

Lire la suite de cette entrée »