Archive pour mars 2011

Cantonales 2011 : quand la gauche est unie, elle progresse en Vendée…

IMG_0139En novembre dernier les partis de gauche se divisaient lors des cantonales partielles de Montaigu et des Essarts intervenues à la suite des démissions de Bertrand et Philippe de Villiers.

Vendée Ecologie avait alors fait parvenir une lettre aux responsables des partis de gauche (visible ici) pour leur demander de cesser la guerre de clochers qui s’engageait entre eux. Leur division médiatique se faisait alors au détriment de la nécessaire efficacité dont la gauche doit faire preuve en Vendée pour contrer la politique de la droite en matière sociale, économique et environnementale.

Après l’échec de la gauche aux cantonales partielles (pas de candidatures de gauche au deuxième tour à Montaigu, un plébiscite pour le candidat de droite aux Essarts), les partis de gauche (PS et Europe Ecologie – Les Verts) ont finalement réalisé un accord départemental en vue des cantonales des 20 et 27 mars derniers. 

Cette entente politique – partielle - s’est manifestée par la signature d’une « charte de valeurs communes » aux 2 formations politiques et la présentation de 12 candidats communs (5 titulaires EELV et 7 titulaires PS) dans 12 cantons sur 16 renouvelables. Dans 3 cantons, la gauche est malgré tout partie divisée (La Roche – Nord, les Essarts, Challans).

L’union de la gauche, loin de faire basculer le département, permet de progresser

Cet accord à minima a toutefois porté ses fruits : la gauche voit réélir ses conseillers généraux sortants (Pierre Lire la suite de cette entrée »

Résultats deuxième tour des cantonales 2011 en Vendée : la gauche conserve ses cantons et en remporte 1 !

élections

A 20h00, les résultats commencent à tomber :

- Daniel DAVID, maire de Benet, PS, remporte l’élection sur le canton de Maillezais (à 3 voix près) face au conseiller général sortant Jean Tallineau.

- Pierre REGNAULT, maire de la Roche sur Yon, PS, conserve, de justesse (à 168 voix près), son siège face à Laurent Favreau, maire de Venansault.

- Daniel RINGEARD, maire de Champagné les Marais, PS, conserve son siège face à Cyril Thitéca, majorité départementale.

- Tony DEMEURANT, Europe Ecologie, manque malheureusement l’élection de 91 voix seulement sur le canton de Ste Hermine.

- Bruno NOURY, maire de l’Ile d’Yeu, sans étiquette, remporte l’élection sur le canton de l’Ile d’Yeu.

Les résultats complets cantons par cantons et communes par communes; cliquez ci-dessous :

Résultats 2ème tour cantonales en Vendée

Cantonales de dimanche prochain : votons à gauche !

Dimanche prochain se déroule le deuxième tour des élections cantonales. Dans les cantons de Maillezais, Chaillé les Marais, Ste Hermine, Challans, Les Essarts, Les Sables d’Olonne, la Roche sur Yon-Nord pour une gestion plus sociale et plus écologiste du département de la Vendée :

VOTONS POUR LES CANDIDATS DE GAUCHE PS et EUROPE ECOLOGIE !

Pour le canton de Talmont St Hilaire, pour faire barrage au FN, votons Mr Berthome.

Tous les résultats des élections cantonales 2011 en Vendée

élections

Pour trouver tous les résultats des élections cantonales par canton et commune par commune, cliquez sur le lien suivant et ensuite sur les cantons que vous souhaitez consulter (merci ouestfrance.fr) :

Résultats des élections cantonales en Vendée

Analyses à suivre…

Laïcité : l’UMP lance un débat idéologiquement inutile et politiquement dangereux ! (voir vidéo en fin d’article)

marianneA 1 an de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy est en difficulté : sa politique sociale et économique est inefficace, sa politique étrangère ridiculisée, les sondages sont mauvais (32 % d’opinions favorables en recul de 6 %). L’UMP nous ressort donc ses vieilles ficelles – véritables cordes d’amarrage de paquebot en l’occurrence - qui depuis 10 ans ont périodiquement mobilisé l’attention de l’opinion publique : l’insécurité (cf élection de Jacques Chirac en 2002) ou le danger que représente l’immigré afin de grappiller des voix au FN (cf différentes déclarations concernant les « Auvergnats », l’identité nationale ou les Roms). Lamentable.

Cette fois, l’UMP sort de son chapeau un « grand débat national » sur la place de l’Islam dans la république. Mais voilà, Marine Le Pen ne cesse de progresser dans les sondages malgré les gesticulations de la majorité présidentielle. Et comme, après le débat sur l’identité nationale, cela se voyait un peu que l’objectif de l’UMP allait être de stigmatiser une religion – et une origine – particulière pour concurrencer le FN : le grand débat national portera finalement sur la laïcité.

Mais la France a-t-elle besoin d’un débat sur la laïcité tel qu’envisagé par l’UMP ? Non.

Débattre de la laïcité en France à la manière de l’UMP c’est revenir plus d’un siècle en arrière dans un débat idéologique qui a déjà eu lieu et faire comme si la loi de 1905 séparant l’Eglise et l’Etat n’existait pas ou comme si la France avait un problème avec la laïcité. Cela est faux.

Par contre, politiquement, c’est surtout pour le moment la possibilité donnée à Marine Le Pen de se faire grande défenseure de la loi de 1905. Cachant ainsi, sous le couvert d’un combat vertueux, le sentiment profond de son mouvement politique : la haine des musulmans.

Défendre la laïcité ? Oui. En rappeler la définition, les valeurs ? Il y en a toujours besoin. Lire la suite de cette entrée »

La Roche sur Yon : de nouveau une pollution atmosphérique…

Nous en parlions déjà dans un article précédent (à quand un réseau de transport en commun digne de ce nom en Vendée ?), ce phénomène devient récurrent voici un article paru dans Ouest France et maville.com :

La Roche-sur-Yon « plombée » par les poussières

 
Depuis quelques jours, la qualité de l’air est très mauvaise. La météo très ¯ trop ? ¯ clémente explique la stagnation des polluants, qui proviennent notamment des transports.

Depuis quelques jours, l’air yonnais est de mauvaise qualité. Ce n’est pas la première fois que ça se produit. Et ça va durer encore quelques jours. Explications.
 
Pourquoi ? Comment ? Quel est le taux mesuré ?Ces derniers jours, la station de mesures de La Roche-sur-Yon a relevé une concentration élevée de poussières. Rien d’alarmant, mais suffisamment préoccupant (plus de 80 microgrammes par m3 sur une durée de 24 heures consécutives) pour justifier le déclenchement d’une information. À 125 mg/m3, c’est l’étape du seuil d’alerte. Selon les experts d’Air Pays de la Loire, le phénomène est généralisé « sur la moitié nord de la France, et plus particulièrement sur l’ouest », commente Alice Militon, ingénieur à Air Pays de la Loire.

Lire la suite de cette entrée »