Archive pour mai 2011

Manifestation de soutien aux sans-papiers samedi 28 mai à la Roche sur Yon

Pour dénoncer les nombreux manquements de l’Etat français dans sa façon de gérer les dossiers des demandeurs d’asile :

Rassemblement samedi 28 mai à 10h30

Place Napoléon

Rassemblement à l’initiative du collectif organisant tous les mois les Cercles de silence.

Projet de port de Brétignolles sur Mer : le préfet de région rend un avis négatif !

lr05_2437955_1_px_501__w_ouestfrance_L’Autorité environnementale (Préfet de Région), vient de rendre son avis concernant le projet de port de Brétignolles sur Mer. L’avis est à charge contre le projet de port. Il est consultable sur le lien suivant (site de la DREAL, direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) : Avis de l’Autorité environnementale.

Dans la presse de ce matin, le maire de Brétignolles trouve cet avis « grotesque »… Mr le Préfet et les services de l’Etat ayant travaillé sur l’étude d’impact fournie par la mairie de Brétignolles apprécieront sans doute !  

Voici le communiqué intégral, repris partiellement dans Ouest france ce jour,  publié par Yann HELARY, conseiller régional écologiste et à ce titre président du Conseil de rivage Bretagne Pays de la Loire (Conservatoire du littoral) et président du Parc du Marais Poitevin. Communiqué dans lequel nous nous retrouvons :

Yann HELARY se félicite de l’avis de l’autorité environnementale sur le projet de port de Brétignolles sur Mer

L’Autorité Environnementale, présidée par Monsieur le préfet de Région, vient de rendre son avis concernant le projet de port de Brétignolles sur Mer avant le lancement de l’enquête publique.

Yann HELARY, conseiller régional écologiste, « se félicite de cet avis qui démontre les évolutions de l’ensemble de la chaîne de décision concernant l’aménagement du littoral depuis la tempête Xynthia. » Lire la suite de cette entrée »

Canal 15 Vendée : télé locale en danger

banniere dailymotion

Voici l’information parue ce jour dans Ouest France et disponible sur le site maville.com. Un dossier à suivre. La dispartition de Canal 15 serait, après la disparition de Vendée Matin, un nouveau coup porté à la pluralité de la presse en Vendée. En effet, hormis les Web TV (Vendée Web TV, Télé Luçon),  TV Vendée, entièrement dévouée au Conseil général, resterait la seule TV locale diffusée en TNT existante. Par ailleurs, 14 empplois sont menacés. Une pétition de soutien est disponible sur le site internet de Canal 15. Après les gros investissements réalisés ces dernières années, des questions se posent sur la gestion du dossier :

Canal 15 menacée, la résistance s’organise

La télé locale pourrait mettre la clé sous la porte si rien n’est fait. Pétition, contacts avec les politiques, etc. Rien n’est négligé par les salariés pour sauver cette télé de proximité.
Pourquoi ? Comment ?Comment en est-on arrivé là ?

Officiellement, à cause d’un déficit, qui serait d’un peu moins de 200 000 €. Les collectivités ne semblent pas décidées à effacer l’ardoise. Pourtant, pour ceux qui connaissent le dossier, le déficit aurait été moitié moindre sans les turbulences qui ont secoué la chaîne voilà un an, « et qui ont abouti à des départs en cascade qui ont plombé les comptes ». Pour Élise Vinet, « le passage a la TNT n’a pas arrangé non plus les comptes de l’entreprise ». Les droits de diffusion versés chaque année à TDF par Canal 15 représentent 200 000 €. « L’équivalent de la masse salariale », compare la journaliste, qui estime que ces tarifs devront être « renégociés » si Canal 15 parvient à se sauver de la nasse financière actuelle. Lire la suite de cette entrée »

Parc éolien offshore de l’Ile d’Yeu : malgré la décision du conseil général de Vendée de valider le projet, le gouvernement semble ne pas inclure le projet dans l’appel d’offre national : incompréhensible !

eoliennes-offshore_940x705La ministre de l’écologie semble ne pas avoir inclus le parc éolien offshore dit « des 2 iles » dans l’appel d’offre national incluant l’ensemble des parcs éoliens offshore validés par le gouvernement. Or la seule procédure permettant de réaliser finalement le projet est que celui-ci fasse partie de cet appel d’offre. Cette position du gouvernement, si elle se vérifie, est totalement incompréhensible au regard des prises de position du conseil général de Vendée et des promesses de Nicolas Sarkozy. Elle est également pénalisante pour le développement d’énergies alternatives au nucléaire et pour la création d’emplois dans le cadre d’une filière industrielle éolienne dans la région Pays de la Loire. Le communiqué de presse du 22 avril dernier de Jacques Auxiette, président de région, reprend bien les éléments du dossier lorsque le conseil général de Vendée est revenu sur sa position initiale d’opposition :

Eolien en mer en Vendée : le consensus est là

Nicolas Sarkozy s’était engagé à revoir sa position concernant le parc éolien des deux îles si celui-ci faisait consensus. C’est désormais chose faite après le vote de la résolution du Conseil général de Vendée.

Le Conseil général de Vendée réuni en session plénière a adopté une résolution de soutien au projet éolien des Deux Iles (entre Yeu et Noirmoutier). C’est une étape importante dans la mobilisation des acteurs locaux autour de ce projet essentiel pour nos territoires. Lire la suite de cette entrée »