Archive pour septembre 2011

Manifestation contre l’expulsion de la famille tchétchène et pour en éviter d’autres

Ce vendredi 30 septembre de 16h30 à 18h30

devant la préfecture de Vendée à la Roche

Si vous travaillez ou que vous allez chercher vos enfants à l’école venez nombreux après.

Co-voiturage au départ de Fontenay le Comte : RDV 14h45 Parking des associations du côté de l’entrée rue Rabelais.

Une brève histoire de la famille Dzhanaraliev transmise par RESF 85 : 

Discussion avec Roumissa, recueillie le dimanche 25/09. Cette histoire me paraît plausible et explique les nombreuses prises d’empreintes digitales. Attention aux allégations de la préfecture qui va vouloir masquer son acte insupportable par un montage juridique des plus succincts.

Composition de la famille : Lire la suite de cette entrée »

Dernières nouvelles concernant la famille tchétchène de la Roche sur Yon expulsée…

marianne mise à mal

Voici les messages reçus de Bernard Bulteau, responsable du Collectif du 23 août. Cela se passe de commentaire, mais la colère est là. Devant les pratiques de ce gouvernement sans la moindre humanité ou la moindre empathie, on ne peut que souhaiter l’alternance en 2012 :

Reçu ce matin à 10h46 :

Enlèvement violent. 3 policiers pour maitriser l’ainé. Avion spécial au départ de Rennes. Famille pas avertie avant. Téléphone coupé. Arrivent dans une heure en Pologne. 

Reçu ce matin à 8h51 :

Roumissa vient d’appeler. Expulsion aujourd’hui.

Reçu hier soir :

Des nouvelles de la famille Dzhanaraliev, enfermée au CRA de Rennes :

Le référé  a été rejeté par le Tribunal administratif. Le contenu du jugement  devrait arriver demain au greffe du CRA.

Magomed, le bébé  de 2 ans a quitté l’hôpital, il est de retour au CRA avec sa mère. Le cardiologue pédiatrique  a estimé qu’il était en état de voyager.

Les enfants ne mangent plus  depuis hier et la maman est très inquiète et elle souhaitait nous le faire savoir.

La famille a  été enfermée ce soir dès 19 h alors que les autres retenus pouvaient encore rester sur la cour. Pourquoi ce traitement particulier qui condamne cette famille et ses 8 enfants a encore plus d’enfermement ?

Continuer à mailer et faxer.

Erreur dans les adresses précédentes utiliser  prefecture@bas-rhin.pref.gouv.fr  au lieu de infos@etc.

Expulsion d’une famille tchétchène demandeur d’asile à la Roche sur Yon : honte à la France !

Ci-dessous, le message de RESF 85 et la vidéo du dispositif policier démesuré et ce qu’il restait des affaires de la famille suite à l’expulsion. Les images sont choquantes quand on imagine ce qu’a dû vivre cette famille.  Si vous souhaitez réagir par courrier, mail ou autre les coordonnées sont en fin de message.

C’est en notre nom à tous que le gouvernement fait cela : nous avons honte d’être français aujourd’hui !


Expulsion de 8 enfants par legrognard85
 
La Famille DZHANARALIEV, d’origine tchétchène et vivant en Vendée a été placée en rétention avec ses 8 enfants dont un enfant de 2 ans.

Ce matin à 6 heures, un impressionnant dispositif policier a bloqué la rue de la mosquée à la Roche sur Yon. C’est sur le parking de cette mosquée que cette grande famille avait été hébergée avec l’aide de la ville depuis 2 mois. Les 50 gardes mobiles nous ont empêchés d’approcher et d’aller apporter un minimum de soutien humain à cette famille.

Cette famille est arrivée au CRA de Rennes dans la matinée. La préfecture de Vendée et la préfecture du Bas Rhin par où ils sont d’abord passés veulent les réadmettre en Pologne. Lire la suite de cette entrée »

Plan digues du Département : « rideau de fer » ou ligne Maginot ?

225859_223823510965909_100000147863681_1002693_6168342_nSuite à la tempête Xynthia, le Conseil général de la Vendée lance un « plan digues » de 130 Millions d’euros pour renforcer les défenses du littoral vendéen contre la mer. Dans la réflexion concernant ce plan est enfin prise en compte l’augmentation du niveau de la mer – qui pourrait selon certains spécialistes atteindre 1,50 m d’ici la fin du siècle.

Cette réflexion du Département entraine le commentaire du journal Ouest France du vendredi 23 : « [Xynthia] conduit le Département à mobiliser les grands moyens pour bâtir un rideau de fer contre l’océan ».

Si on ne peut que se féliciter de cette réflexion du Conseil général, un plan digues ne sera qu’un palliatif temporaire si l’on continue à aménager le littoral tel qu’on le faisait par le passé en bétonnant la côte.

Vendée Ecologie rappelle ainsi qu’en matière de protection contre l’océan, le projet de port de Brétignolles sur Mer n’inclut ni Plan de prévention des risques de submersion marine, ni projection sur les conséquences de l’augmentation du niveau de la mer sur la future infrastructure. Une aberration pour un projet de ce type !  Lire la suite de cette entrée »

A831 : le baroud d’honneur des pro-autoroutes !

A831Bruno Retailleau, président du Conseil général de Vendée et Dominique Bussereau, président du Conseil général de Charente Maritime, se sont livrés à un exercice de communication en faveur du projet d’autoroute Fontenay – Rochefort  (A831) qui ressemble bien à un baroud d’honneur avant abandon définitif de ce projet devenu inutile.

Une fois n’est pas coutume, Vendée Ecologie se félicite de la position du gouvernement qui traine les pieds sur ce dossier pour manifestement mieux l’enterrer.

Il est d’ailleurs assez amusant de voir Dominique Bussereau « s’agacer » de la stagnation du dossier A831 alors qu’il a lui-même été Secrétaire d’Etat chargé des Transports entre 2007 et 2010… Pourquoi n’a-t-il pas alors lancé l’appel à concession ? Lire la suite de cette entrée »

Rassemblement pour un service public de l’Education de qualité !

APPEL A RASSEMBLEMENT POUR UN SERVICE PUBLIC  D’EDUCATION DE QUALITE !

A l’occasion de la venue du Recteur d’académie  au collège Herriot de la Roche sur Yon vendredi, un groupe de professeurs décide de se mobiliser pour dénoncer les conditions déplorables de la rentrée scolaire 2011 en France.

Avoir des locaux rénovés, ce qui est le cas à Herriot, ne suffit pas à la bonne qualité de l’enseignement si les effectifs d’enseignants sont insuffisants et les classes surchargées…

Le Recteur est le représentant de l’Etat en matière d’Education nationale dans la Région. Il est symboliquement important qu’il ne parte pas sans un message des Vendéens qui depuis une semaine subissent les méfaits des suppressions de postes dans l’Education (classes surchargées, fermetures de classes, refus d’inscriptions des enfants dans certains établissements par manque de places, carte scolaire aléatoire…).

Pour la rentrée 2012, la casse du service public d’Education continuera : 14 000 postes supplémentaires seront supprimés dans l’Education nationale !

Faisons passer le message au gouvernement : nous refusons sa politique d’Education !

RASSEMBLEMENT A PARTIR DE 12h00

VENDREDI 9 septembre

PLACE NAPLEON DEVANT LE COLLEGE HERRIOT

A la Roche sur Yon

Vendée Ecologie se félicite de la prise de conscience de Bruno Retailleau en matière d’Education et l’engage à dénoncer au sénat le budget de l’Etat en 2012 !

imagesBruno Retailleau, président du Conseil général de Vendée, a déclaré lors de sa conférence de presse sur l’investissement du Département dans les collèges que le fait d’avoir des locaux tout neufs ne suffisait pas à la bonne qualité de l’enseignement si les effectifs de professeurs devant les élèves étaient insuffisants.

On ne peut que féliciter Bruno Retailleau de cette prise de position !

Vendée Ecologie engage maintenant Bruno Retailleau,  Président du Conseil général, à interpeller le sénateur Bruno Retailleau sur cette question. En effet, à la lecture du Journal officiel faisant compte rendu des débats du 7 décembre 2010 lors du vote de la loi de finance 2011 – qui entérinait le budget de l’Etat et donc la baisse des effectifs dans l’enseignement – le sénateur Bruno Retailleau n’avait pas participé au débat pour annoncer son mécontentement devant cette orientation du gouvernement Sarkozy en matière d’Education nationale.

Une bonne qualité d’enseignement ne peut se faire dans des classes surchargées en raison du manque de professeurs. Vendée Ecologie espère qu’à la suite de ce qui est semble-t-il une prise de conscience, Bruno Retailleau dénoncera au sénat la loi de finance 2012 qui prévoit la suppression supplémentaire de 14000 postes d’enseignants pour la rentrée 2012.