Archive pour mai 2012

Projet de port de Brétignolles sur Mer : Vendée Ecologie salue l’analyse de Jacques Fraisse

électionsInterrogé par le site internet SOS Normandelière sur le projet de port de Brétignolles sur Mer, Jacques Fraisse, candidat socialiste à l’élection législative sur la 3ème circonscription de Vendée (littoral) a répondu par écrit :

« Je ne répondrai pas sur le port de Brétignolles puisqu’il n’y en a plus. Si la municipalité veut relancer un nouveau je pense que ce sera très difficile vu les contraintes environnementales qui seront de plus en plus sévères. »

Vendée Ecologie salue l’analyse de Jacques Fraisse qui est sans doute la plus objective et la plus honnête entendue de la part d’un élu local depuis les conclusions très négatives de l’enquête publique parues au mois de décembre dernier. Par cette déclaration Jacques Fraisse démontre sa compétence en disant aux citoyens la vérité sur ce dossier.

Jacques Fraisse, également maire de St Hilaire de Riez, est un homme d’expérience qui mesure depuis longtemps sur sa commune la difficulté de lutter contre l’océan et combien la protection de la côte et des cordons dunaires est importante.

Malgré ce que la municipalité brétignollaise voudrait faire croire, le projet de port appartient dorénavant au passé. Aucun port ne verra jamais le jour à Brétignolles sur Mer… après 3,5 millions d’euros d’argent public dépensé, quel gâchis !

Erika : la décisison de la Cour de cassation sera rendue le 25 septembre prochain

425834

 

Information : Nous avons déjà abordé les risques de la cassation dans le cadre du procès Erika, voir ici : la Vendée frappée de double peine ! La Cour de cassation réunie hier pour les débats entre les différentes parties rendra finalement son verdict le 25 septembre prochain. A suivre donc.

2ème tour de l’élection présidentielle : voter pour François Hollande c’est voter pour le changement

Une de LibérationLe premier tour est passé, le débat d’entre-deux tours également. François Hollande a décliné son programme et n’en a jamais changé depuis les primaires socialistes. Nicolas Sarkozy s’est quant à lui contenté d’agresser le candidat socialiste, de diviser les Français entre eux, sans aucune proposition concrète, refusant même d’assumer son bilan.

La seule proposition de Nicolas Sarkozy a constitué à nous resservir le « travailler plus pour gagner plus »… sans grande conviction, sans surtout grande crédibilité.

A l’occasion de ce deuxième tour, Nicolas Sarkozy et l’UMP ont franchi toutes les lignes jaunes républicaines. En parlant du « vrai travail » et en faisant des « frontières » la question principale de cette élection, Nicolas Sarkozy s’est engagé dans la voie de la banalisation des idées d’extrême droite.

Nicolas Sarkozy bafoue les fondamentaux républicains : il convertit la Liberté d’expression en « procès stalinien », l’Egalité en « préférence nationale » et la Solidarité en « assistanat ».

Le choix qui s’offre aux français lors de ce 2ème tour est simple :

-    donner mandat à Nicolas Sarkozy pour continuer sa casse des fondamentaux républicains, des services publics et sa politique en faveur des plus riches.

-    ou réorienter les politiques publiques pour plus de justice sociale en donnant la priorité à la jeunesse.

En ce qui nous concerne, le choix est fait nous voterons et appelons à voter pour le changement et pour François Hollande.