Archive pour novembre 2012

Échanges et partage autour d’une soupe populaire à l’invitation du DAL 85

imagesCAB52E24

Une invitation du Droit Au Logement de Vendée :

Après les annonces du gouvernement concernant le début du plan hiver, avancé au 1er novembre, nous nous attendions à ce que des mesures d’urgence soient mises en place rapidement.

Pourtant à La Roche sur Yon, des familles avec enfants sont actuellement exclues de ce plan.

Les adultes pouvant  être hébergés par le 115 dans des locaux des Forges se retrouvent dehors toute la journée de 8h00 à 20h et sans solution de repli les samedis et dimanches, car la maison d’accueil de jour (MAJ), rue Sadi Carnot n’est ouverte que les matinées du lundi au vendredi. Ils n’ont  pas non plus accès à un repas du soir avant le 20 novembre, date à laquelle le bus du Samu social sera mis en place. Ce dispositif est  inadapté, spécialement  aux couples demandeurs d’asile et aux malades.

le DAL 85 recense à ce jour plusieurs familles et couples oubliés du plan hiver ,  pour lesquels il est impossible de passer la journée dehors. Il a dû en conséquence , dans l’urgence,  trouver des solutions provisoires.

le DAL 85 vous invite donc le lundi 19 novembre

à partir de 19h, devant le bâtiment A des Forges

Rassemblons-nous , afin de dénoncer les insuffisances du plan hiver vendéen  et pour demander des mesures justes et réellement adaptées aux situations.

Projet d’aéroport de Notre Dame des Landes : démocratie et responsabilité, tribune de Didier Quéraud

Acipa-aeroport-nonEn prélude de la manifestation de ré-occupation de Notre Dame des Landes le samedi 17 novembre prochain (voir détails sur le site de l’ACIPA, association des opposants au projet d’aéroport), voici une tribune de Didier Quéraud à laquelle nous n’avons rien à redire. Didier Quéraud est adjoint écologiste au maire de Rezé (Loire Atlantique), ancien président régional des Verts en congé d’Europe Ecologie. Il est une personnalité « ressource intellectuelle » de l’association Vendée Ecologie :

Projet d’aéroport de Notre Dame des Landes : démocratie et responsabilité

Au fil du temps, le dossier du projet de l’aéroport de Notre Dame des Landes avance à marche forcée. Parallèlement, l’opposition sur le terrain grandit et prend de nouvelles formes. Au gré des évènements, des responsables politiques fustigent cette opposition par voie de presse, au nom de la démocratie. Ils qualifient d’ « irresponsables » leurs partenaires/adversaires soutenant les opposants. Rien selon eux, ne peut plus arrêter ce projet, il est déjà une réalité.

Dans une société démocrate justement, il est fréquent, pour ne pas dire permanent, de ré-étalonner les lois, les règlements, de rejauger les dossiers à la lumière des connaissances nouvelles. Il ne s’agit pas de tout remettre en cause en permanence, mais bien de vérifier dans certains dossiers, quand leur instruction a duré longtemps et que les enjeux sont particulièrement engageants, que les hypothèses ou savoirs de départ sont toujours d’actualité. Pour l’aéroport de NDDL, sur quoi les porteurs du projet s’appuient-ils ? D’abord sur le Débat Public qui s’est déroulé en 2002/2003, et sur la Déclaration d’Utilité Publique de février 2008. Lire la suite de cette entrée »

Centre de tri départemental unique : Vendée Ecologie informe les élus des conséquences

Chaine de triTrivalis, syndicat mixte chargé du traitement des déchets en Vendée, a fait étudier la faisabilité d’un centre de tri départemental unique. L’étude réalisée par un cabinet a été rendue à Trivalis au printemps dernier.

Si ce projet était validé, il aurait de lourdes conséquences en matière sociale et environnementale. Par le biais d’une note d’analyse de l’étude, Vendée Ecologie a alerté les élus de Trivalis ainsi que ceux du Conseil général de Vendée (qui a en charge le Plan départemental d’élimination des déchets) afin que ceux-ci ne valident pas le projet en l’état. Rien n’est encore validé dans ce dossier. Cette note se veut donc être une aide à la prise de décision des élus qui pourrait, si l’on se réferre au calendrier de l’étude, intervenir rapidement d’ici la fin de l’année.

Ouest-France a publié un article qui reprend les éléments essentiels de la note de Vendée Ecologie :

 Article Ouest France du 2 novembre 2012

Projet d’extension de l’élevage de porcs du GAEC Chiron à l’Aiguillon sur Vie : pour Vendée Ecologie c’est non !

untitledAinsi que le pointait un article de Ouest France daté du 31 octobre 2012, la filière porcine française est menacée. La logique intensive issue de la Politique agricole commune a emmené les agriculteurs dans une impasse en impactant très négativement au passage l’environnement (problème de la qualité de l’eau ou des algues vertes en Bretagne).

Dans ce contexte national très défavorable à l’agriculture intensive, l’extension de l’élevage porcin du GAEC Chiron de l’Aiguillon sur Vie est aujourd’hui soumis à enquête publique. Ce projet est associé à la réalisation par le GAEC d’une unité de méthanisation chargée de « digérer » les lisiers tout en chauffant l’exploitation agricole et la maison de retraite de Givrand.

Le GAEC Chiron est implanté sur un territoire en prise direct avec la rivière le Jaunay.

Quand bien même le GAEC aurait-il la meilleure volonté du monde de respecter au mieux l’environnement, l’Histoire – bretonne en particulier – nous enseigne que ces élevages entrainent inévitablement les conséquences environnementales négatives voir très couteuses pour la collectivité (traitement des eaux polluée, amendes européennes, algues vertes, nettoyage des plages, curage des rivières…).

Pour vendée Ecologie, que cet élevage ait pu, en d’autres temps, s’implanter à cet endroit relève déjà d’une erreur manifeste. Il est clairement inutile de s’enferrer dans cette erreur. Lire la suite de cette entrée »