Archive pour janvier 2013

Mariage et adoption pour tous : un vrai débat à la Roche sur Yon

Collectif pour égalité des droitsA l’image de Bruno Retailleau, les opposants au mariage pour tous et à l’égalité des droits réclament à corps et à cris un débat. Pourtant quand Bruno Retailleau organise une conférence sur la question à la Roche sur Yon, il n’invite aucun défenseur du projet gouvernemental à partager la tribune pour faire valoir ses arguments. Etonnant. Quand on veut débattre, la moindre des choses est d’inviter ses contradicteurs. Drôle de conception du « débat » que celle de Bruno Retailleau…

Le Collectif vendéen pour l’égalité des droits, qui défend la projet gouvernemental, organise quant à lui un vrai débat entre deux figures nationales, l’une favorable et l’autre opposée au projet,  animé par un journaliste le lundi 21 janvier à la Roche sur Yon, afin que chacun puisse s’exprimer dans le respect du débat démocratique républicain. Venez nombreux pour démêler le vrai du faux :

Affiche débat mariage pour tous

Directive nitrate : une orientation d’intérêt général

épandageDes agriculteurs ont bloqué mercredi 16 janvier la ville de la Roche sur Yon pour protester contre la transposition en droit français de la « directive nitrates » européenne qui a pour but de limiter la concentration de nitrates dans les eaux.

Ces agriculteurs, faussement effarouchés, agissent comme si cette directive était une nouveauté. En réalité, elle est existante depuis 1991. Et la France est suspendue a de lourdes peines d’amende si elle ne s’y conforme pas.

D’ailleurs, si la FNSEA n’avait pas à de nombreuses reprises fait pression sur les gouvernements successifs pour empêcher la mise en place de la directive et continuer d’enfoncer les agriculteurs dans une logique de production industrielle, il y a bien longtemps que cette question des nitrates ne se poserait plus à eux. Et cela sans nécessairement baisse de productivité.

La logique de la FNSEA ne sert en réalité que quelques agriculteurs, céréaliers notamment, qui profitent du système pendant que les autres s’enfoncent dans de lourdes difficultés financières et sociales. Lire la suite de cette entrée »