Archive pour mars 2013

Report de la construction de la 3ème usine de Tri Mécanobiologique (TMB) : une confirmation de l’échec du Plan départemental d’élimination des déchets

 
tmbL’annonce du report de la construction de la 3ème usine de Tri MécanoBiologique (TMB) est une bonne nouvelle. Elle met un frein à la gestion industrielle et très coûteuse du traitement des déchets en Vendée. Les 2 premières usines TMB plombent déjà suffisamment le budget des Vendéens en matière de gestion des déchets. Cette décision valide les analyses des écologistes portées depuis des années notamment par la Fédération écocitoyenne de Vendée (Feve) et confirme la nécessité d’analyses critiques et contradictoires des orientations préconisées par Trivalis, syndicat mixte chargé du traitement des déchets en Vendée. Comme demandé, entre autres, par Vendée Ecologie dans son courrier aux élus de Trivalis, le Plan départemental d’élimination des déchets ménagers doit être revu pour tout remettre à plat avant de prendre toute nouvelle décision en matière de déchets. Voir l’article de Ouest France ci-dessous (et sur OuestFrance.fr) et le positionnement de la Feve en particulier :   
Article Ouest France du 21 03 2013

Trivalis ne répond pas aux questions de fond du dossier déchets

Article OF du 20 03 2013Suite à l’article précédent du Blog, Trivalis répond à Vendée Ecologie dans Ouest France du 20 mars (voir ci-contre) et dans le journal du Pays Yonnais du 21 mars (encore disponible en kiosque), mais « oublie » de répondre aux questions de fond concernant le dossier déchets et la disparition possible des emplois :

Dans son courrier adressé à Trivalis, lundi 18 mars en préalable de son comité syndical, Vendée Ecologie a présenté des faits concernant des écarts de chiffres importants constatés entre la première et la deuxième étude, toutes deux menées en vue de réaliser un centre de tri départemental unique par le cabinet Bourgois / Merlin. 

Sur la base de ces faits Vendée Ecologie s’interroge et interroge Trivalis dans le cadre d’une démarche citoyenne légitime au regard de son rôle d’association.

Vendée Ecologie précise qu’elle se tient à la disposition de Trivalis pour présenter les chiffres des études du cabinet Bourgois / Merlin dans ce qu’ils ont de contestable eu égard aux écarts constatés entre les dites études. Lire la suite de cette entrée »

Centre de tri départemental unique qui menace l’emploi : Lettre à Yves Auvinet, président de Trivalis

L’association Vendée Ecologie avait déjà alerté les élus sur le sujet (voir article ici) du centre de tri départemental unique (accompagné d’une fermeture des centres existants) étudié par Trivalis, syndicat mixte qui gère le traitement des déchets en Vendée. La première étude que nous avions alors dénoncée s’avérait insuffisante pour justifier la forte augmentation des kilomètres parcourus par les camions (et les émissions de gaz à effets de serre qui vont avec) et surtout les pertes d’emplois (une centaine de personnes seraient concernées). Trivalis revient donc sur ce sujet avec une nouvelle étude aux chiffres plus que contestables. Voici la lettre que nous avons envoyée à Yves Auvinet, maire de la Ferrière (où s’implantera le futur centre de tri unique), vice-président de la Roche Agglomération, conseiller général et président de Trivalis,  ainsi que l’article paru ce jour dans Ouest France :

Article OF du 19 03 2013

Monsieur le Président,

Mardi 19 mars doit se tenir le comité syndical de Trivalis que vous présidez. A l’occasion de cette réunion vous serez amenés à vous positionner sur les orientations départementales en matière de tri des déchets. Le 26 février dernier, la commission de Trivalis a d’ores et déjà proposé que la fermeture des centres existants soit entérinée au profit d’un centre unique départemental.

Vous nous permettrez 2 remarques concernant ces décisions que vous vous apprêtez à prendre : Lire la suite de cette entrée »