Archive pour mars 2014

Pollution de l’air : la réponse d’Anita Charrieau, candidate de la liste « La Roche est à Vous »

L’association Vendée Ecologie s’est engagée à publier la réponse des candidats yonnais aux élections municipales suite à son interpellation concernant la pollution de l’air. Voici la réponse d’Anita Charrieau, candidate de la liste « La Roche est à vous » :

Les conditions météorologiques accusent de plus en plus le constat d’un vrai problème climatique.

Nous affirmons que la Terre dans sa globalité tout comme l’eau est notre bien commun.

Pour nous, ce constat est le résultat du « tout productivisme » dans l’intérêt de quelque uns contre l’intérêt de tous.

Ainsi, Si les voitures polluent, c’est aussi le résultat d’une part, d’un étalement urbain incessant se traduisant par le tout bétonnage dans les villes et d’autre part, des entreprises qui produisent sans respecter les règles environnementales.

En conséquence, culpabilisés les gens en reportant les responsabilités sur eux notamment en matière d’usage de la voiture est totalement injustes.

Pourtant des organisations (associations, organisations politiques) au niveau national comme au niveau mondial tirent des sonnettes d’alarme. Toutefois, les Etats et l’Union Européenne préfèrent encore céder aux exigences du Marché et de la finance au détriment de l’intérêt général.

Notre Liste « La Roche est à Vous » se positionne clairement pour infléchir les décisions nationales et agir au niveau local dans le cadre de notre programme.

Au niveau national : Lire la suite de cette entrée »

Pollution de l’air : la réponse de Gilles Robin, candidat de la liste « Lutte ouvrière faire entendre le camps des travailleurs »

L’association Vendée Ecologie s’est engagée à publier la réponse des candidats yonnais aux élections municipales suite à son interpellation concernant la pollution de l’air. Voici la réponse de Gilles Robin, candidat de la liste « Lutte ouvrière faire entendre le camps des travailleurs » :

Le bilan du capitalisme dans le domaine environnemental est désastreux. Dominé par la recherche du profit maximum et le plus immédiat possible, ce système économique entraîne de graves pollutions, le gaspillage généralisé des ressources énergétiques ou minières de toute la planète, et des catastrophes industrielles majeures.

Mettre fin à ce système, irresponsable vis-à-vis des ressources de la planète comme il l’est vis-à-vis de l’humanité tout entière, est bien la seule manière conséquente de se battre pour une société respectueuse de son environnement. En ce sens, on ne peut être écologiste de façon conséquente sans être communiste. Lire la suite de cette entrée »

Pollution de l’air : la réponse de Raoul Mestre, candidat de la liste « La Roche sur Yon autrement »

L’association Vendée Ecologie s’est engagée à publier la réponse des candidats yonnais aux élections municipales suite à son interpellation concernant la pollution de l’air. Voici la réponse de Raoul Mestre, candidat de la liste « La Roche sur Yon autrement » :

Raoul Mestre pour la liste La Roche sur Yon autrement avec Raoul Mestre

Il est vrai que ces derniers jours l’air de la Roche sur Yon a été très pollué.

Notre ville aurait du prendre des précautions : limitation de la vitesse et transport collectif gratuit. Ceci aurait eu, au moins, pour mérite de sensibiliser la population et montrer que nous sommes bien conscient des dangers de cette pollution de l’air. Or rien n‘a été fait et je le déplore avec les écologistes.

A ce propos, je souligne que notre liste souhaite, entre autres,  pour favoriser l’utilisation des transports en commun rendre gratuit l’usage des bus à la Roche sur Yon.

Dans l’avenir nous étudierons également le fonctionnement des bus au méthane et non plus au diesel et nous continuerons les mesures de pollution pour avertir à chaque pollution de l’air mais aussi de l’eau (Moulin Papon) pour une meilleure qualité de l’eau que nous buvons tous. Lire la suite de cette entrée »

Pollution de l’air : Vendée Ecologie interpelle les candidats aux municipales.

Paris sous pollutionLa pollution de l’air n’est plus l’apanage des seules grandes villes. Depuis plusieurs années, chaque anticyclone hivernal a pour conséquence une pollution aux particules fines sur la Roche sur Yon et le Pays Yonnais.

Depuis hier le Pays Yonnais a franchi la cote d’alerte. Plusieurs facteurs génèrent ces particules fines (transports, industries, feux de cheminée…). Il est dorénavant reconnu qu’elles sont cancérigènes à long terme, mais qu’elles produisent également des effets directs sur les personnes fragiles (bébés, enfants, asthmatiques, personnes âgées notamment) comme des toux ou des gênes respiratoires.

Cependant, depuis plusieurs années, les pouvoir publics n’ont pas réellement agi de façon à limiter ou minimiser ces périodes de pollution. Pour l’heure, le Plan climat et l’étude Transports du Pays Yon et Vie ne semblent pas s’être traduits par des mesures concrètes ou des avancées significatives.

Outre un plan global de déplacements faisant plus de place aux pratiques routières douces (vélos, transports en commun, rollers…) et aux véhicules qui n’émettent pas de particules fines, il est nécessaire que les candidats aux élections municipales s’engagent dans des plans de gestion d’urgence des pics de pollution. Ces plans d’urgence devraient comprendre :

 -          Une information globale et massive en direction des citoyens, pour les sensibiliser aux conséquences sanitaires de ces pollutions et aux bonnes pratiques durant les périodes sensibles ;

-          Une réduction obligatoire par arrêté municipal et contrôlée de la vitesse des véhicules, en mettant en place des panneaux de signalisation spécifiques aux entrées de ville ;

-          La gratuité des transports publics les jours de pollution…

La question des particules fines devient un réel problème de santé publique qui nous concerne tous. Vendée Ecologie ne doute pas que les candidats aux élections municipales sauront répondre de manière pragmatique à cette problématique à la fois nouvelle et récurrente.