Archive pour mai 2015

Plan d’eau de la Normandelière : l’association Vendée écologie appelle à manifester le 23 mai

adieu portLa mairie de Brétignolles a lancé des études archéologiques préventives dans l’espoir vain de faire émerger un jour son désormais très improbable et anachronique projet de port.

Pour réaliser ces études, elle a autorisé le perçage de la bâche du plan d’eau de la Normandelière. Le plan d’eau qui fait le bonheur de l’école de voile et des familles en été est donc désormais asséché. La mairie refuse de réparer les dégâts effectués à moindre coût au motif que ce plan d’eau a vocation à être déplacé dans le cadre du projet de port…

Et, parce que le ridicule ne tue plus à Brétignolles depuis longtemps, elle autorise de nouvelles fouilles afin de définitivement laminer la bâche et rendre sa réparation financièrement déraisonnable…  

Le projet de port qui s’est vu sévèrement retoqué par l’enquête publique de 2011 n’a, depuis, pas reçu le commencement du début d’une autorisation. Même les élus favorables au projet, tel Noël Faucher, conseiller départemental, viennent de reconnaître à l’occasion de la session du Conseil départemental que le cadre législatif ne permet pas la réalisation du projet… Malgré cela, l’assèchement du plan d’eau est le quatrième épisode d’un feuilleton qui n’a qu’un but : faire passer en force un projet farfelu par le principe du fait accompli :

-         1er épisode : achat de la ferme de la Normandelière à un prix prohibitif en 2013.

-         2ème épisode : saccage partiel de la zone humide pour d’abord réaliser un espace fleuri pour modéliser le futur bassin portuaire en 2013 puis pour modifier le tracé du réseau d’assainissement des eaux afin que celui-ci respecte les contours du bassin portuaire en 2014.

-         3ème épisode : irrespect de la décision de justice, annulant l’achat de la ferme de la Normandelière, qui laissait à la mairie 3 mois pour annuler la vente en 2014.

-         4ème épisode : lancement de fouilles archéologiques, qualifiées par le maire de « phase 1 des travaux du port » amenant la disparition du plan d’eau de la Normandelière.

Et demain ? Des études géologiques pour lesquelles il sera nécessaire de détruire la dune et creuser le chenal du port ?

Au-delà de la question du plan d’eau, Vendée Ecologie s’interroge : où sont les défenseurs de l’Etat de Droit dans cette affaire ? Qu’attend le préfet pour faire respecter la décision de justice et rappeler la loi et les procédures qui s’appliquent à Brétignolles comme partout en France ?

Il est plus que temps que l’Etat siffle la fin de la récréation à Brétignolles et y réaffirme l’application de la loi républicaine en rappelant au maire que sa seule volonté ne saurait faire rentrer le projet de port dans une phase de réalisation.

Le rassemblement est prévu à 15h30 le samedi 23 mai devant la mairie de Brétignolles sur Mer.  

Voir également sur les sites suivants : Veille Normandelière et Réunir Brétignolles.